A la suite du rachat du site intégré d’Ilva en Italie, l’Union Européenne allait imposer au géant de l’acier de céder certains de ses sites, dont ceux de Liège, afin d’éviter une situation de monopole.Dans la ligne de mire, les sites de peinture et d’Eurogal à Ramet ainsi que les lignes de galvanisation 4 et 5 à Flémalle.La décision définitive sur le choix des sites ou des lignes devrait tomber fin mai. Nous sommes évidement inquiets quand aux répercussions sur l’emploi local mais aussi sur le tissu PME qui après l’arrêt du chaud à subit de nombreuses fermetures…..Par le passé,  ECOLO a interpellé le gouvernement wallon à maintes reprises sur l’avenir d’une sidérurgie intégrée à Liège, aujourd’hui, nous sommes plus qu’inquiets sur l’avenir du froid. Des lignes de fabrication qui produisent des aciers à haute valeur ajoutée et un savoir faire centenaire pourraient  disparaître. Nous voulons contribuer au maintien de ces installations chez nous et interpeller le gouvernement wallon pour qu’il travaille au maintien de ces bijoux de haute technologie chez nous.

Share This