PROGRAMME ÉLECTORAL 2018

Notre programme résulte de la centaine d’interpellations du Collège pendant la dernière mandature. Interpellations que nous avons formulées à partir de demandes citoyennes au fil des rencontres et des réunions citoyennes.

1.UN LOGEMENT POUR TOUS … C’EST UN DROIT

L’augmentation de la précarité dans notre commune rend de plus en plus difficile l’accès à un logement décent aux personnes à bas revenus.

ECOLO veut garantir un logement digne pour tous, ce qui passe par :

  • La réhabilitation de la totalité des logements sociaux, en accordant une attention particulière à la réduction de leur coût énergétique (isolation, chauffage, châssis, …) ;
  • L’octroi rapide par le CPAS de la garantie locative ;
  • La création d’une Agence Immobilière Sociale (AIS)

2.MOBILITÉ ET AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE … UNE AUTRE MANIÈRE DE VIVRE LA COMMUNE

Les conditions de mobilité impactent tant sur la qualité de la vie que sur l’activité économique. Pour répondre au défi que représente la mobilité de nos jours, la Commune s’est récemment dotée d’un Plan de Mobilité (PCM).

En matière de mobilité, ECOLO insiste sur la sécurité des usagers vulnérables, il propose :

  • L’amélioration des trottoirs et des pistes cyclables existants et la création de nouvelles infrastructures ;
  • La sécurisation des abords des écoles ;
  • Le développement de pistes cyclables ;
  • La redistribution des espaces de circulation et la réfection des voiries ;
  • Le désenclavement du plateau (Bierset, Horion-Hozemont, Velroux), par rapport au reste de la commune, aussi bien en termes de transport public que de modes actifs de déplacement (piétons, cyclistes).

Il convient maintenant de mettre en œuvre ce PCM ce qui, pour ECOLO, ne saurait se faire sans y associer les citoyens via des séances d’information et des consultations par quartier. Pour assurer une plus large participation des citoyens, ECOLO défend la création d’une Commission Consultative d’Aménagement du Territoire et Mobilité (CCATM), comme il en existe dans de nombreuses communes en application de la loi.

Dans ce cadre, ECOLO accorde une importance particulière aux seniors et aux personnes à mobilité réduite (PMR) et veut améliorer leur accès aux administrations et aux espaces publics.

Dans une optique d’amélioration de la qualité de la vie des citoyens, ECOLO propose la création d’espaces verts de détente, de plaines de jeux et de sports dans les quartiers et l’aménagement des places publiques. Une réflexion concertée devra être initiée sur l’aménagement de la place du Pérou et la Place Ferrer, Préalle.

3.L’accompagnement des personnes et la mise en place d’une dynamique économique… Le choix d’une politique de proximité

Nous avons des parcs d’activités économiques et une zone aéroportuaire en plein essor. Paradoxalement, la commune doit faire face à une augmentation de la pauvreté et de l’exclusion sociale.

Face à cette réalité, ECOLO veut favoriser une politique sociale dynamique par :

  • Le développement d’initiatives de formation tel que les Entreprises de Formation par le Travail (EFT) à l’attention des jeunes en décalage ;
  • Le renforcement des moyens financiers et humains du CPAS en vue de lui permettre de créer un Service d’Orientation Sociale (SOS) pour encadrer et orienter les personnes exclues du système et faciliter leur réinsertion sociale et socio-professionnelle ;
  • La lutte contre le surendettement qui comprend la prévention, l’information, l’aide juridique, la définition de normes visant à assurer la protection des consommateurs, etc.

ECOLO veut aussi développer une politique économique dynamique par :

  • La création de commerces de proximité via des aides financières à leur installation ;
  • La réhabilitation des friches industrielles (Vieille Montagne, Babcok Smulders, etc..) en vue de faciliter l’implantation d’entreprises artisanales et de commerces de proximité ;
  • La mise en place d’une interface entre les entreprises locales et l’administration communale pour rencontrer les demandes des employeurs locaux en termes de qualification.
  • L’organisation annuelle d’un salon de l’emploi et de la formation.

 4. Consommer autrement … c’est possible

Le coût énergétique représente une part importante du budget de l’administration et des ménages et rien n’est mis en place pour palier à cette situation

ECOLO veut créer une cellule « développement durable » dont la mission sera :

  • Améliorer la performance énergétique des bâtiments publics en les isolants, en améliorant les installations de chauffage et en les équipant de panneaux photovoltaïques ;
  • Octroyer des primes communales au logement pour diminuer la facture énergétique des citoyens ;
  • Faire appel à Rénowatt pour bénéficier de leurs conseils et de leur aide financière afin d’améliorer la production d’énergie ;
  • Fixer un objectif communal de 100 % d’énergie renouvelable à long terme (2050) ;
  • Embaucher un manager énergie dont les actions seront autofinancées par les économies générées.
  • Favoriser la cogénération, achat de véhicules moins polluants pour les services communaux etc… ;
  • Privilégier l’approvisionnement des cantines scolaires par des entreprises locales et en circuit court en privilégiant les producteurs bio. Les cahiers des charges des marchés publics communaux seront modifiés en ce sens ;
  • Créer un marché artisanal de produits locaux ;

5.UNE BONNE GESTION DES DÉCHETS … UN CADRE DE VIE AMÉLIORÉ

L’enlèvement et le traitement des déchets ménagers représentent un coût de 1,5 millions d’euros par an, intégralement supporté par les citoyens. Une facture parfois difficile à assumer.

Pour assurer une meilleure gestion des déchets ménagers, ECOLO veut :

  • Réduire la quantité de déchets ;
  • Favoriser le compostage privé et collectif ;
  • Enlever gratuitement les encombrants une fois par an ;
  • Développer des programmes de sensibilisation et d’information des citoyens, petits et grands ;
  • Favoriser et créer des dynamiques avec le circuit associatif existant ;
  • Informer les citoyens via les Conseils de quartier ;
  • Autoriser des facilités de paiement aux ménages.

L’administration est confrontée à une augmentation d’insalubrité sur l’espace public, elle ne s’est pas doté des moyens nécessaires pour endiguer le problème.

Pour améliorer la propreté de l’espace public, ECOLO propose notamment

  • Installer des poubelles jaunes, ainsi que des poubelles pour déchets canins et humains ;
  • Augmenter les moyens humains et matériels pour nettoyer les espaces publics ;
  • Multiplier les campagnes de sensibilisation dans les quartiers ;
  • Informer la population via les Conseils de quartier et encourager les « ambassadeurs de la propreté » ;
  • Inscrire la commune dans le projet « commune zéro déchet » de la Région Wallonne ;
  • Mettre en place le logiciel gratuit de la région wallonne qui permet aux citoyens de géolocaliser les déchets sauvages et les dépôts clandestins et à la commune de lutter plus efficacement contre les incivilités ;
  • Mettre en place les conteneurs mobiles d’Intradel ;
  • Augmenter le nombre de fonctionnaires constatateurs et sanctionneurs

6.PARTICIPATION CITOYENNE pour UNE BONNE GOUVERNANCE

La commune est le premier point de contact des citoyens avec l’autorité publique et le politique. C’est donc au niveau local que les habitants sont les mieux placés pour construire une vraie démocratie.

Pour ECOLO, une démocratie participative est caractérisée par une gestion transparente des affaires publiques, une commune à l’écoute des citoyens et la participation effective de ceux-ci à la vie publique locale.

Pour cela, ECOLO propose de mettre en place une série d’outils et d’engagements concrets qui permettront aux citoyens de décider des grands projets qui dessineront l’avenir de leur commune, en l’occurrence :

  • La création de Conseils de quartier pour permettre de faire remonter les attentes citoyennes d’une part et financer des projets de proximités portés par les citoyens, d’autres part ;
  • La présentation aux citoyens, chaque année, des grandes orientations budgétaires et des investissements proposés par l’administration dans les quartiers,
  • La publication d’un journal communal mensuel qui reflétera l’expression de la rue et qui accordera une place aux associations ;
  • Le développement d’un site web communal convivial et interactif où le citoyen peut donner son avis sur l’actualité dans son quartier et dans sa commune ;
  • La mise en place de panneaux d’information sur les places publiques et des boîtes à idées ;
  • La création du droit d’initiative citoyenne qui permet d’obtenir du Conseil communal qu’il délibère et vote sur un texte précis proposé par des citoyens et, à défaut, qu’il le soumette à consultation populaire ;
  • La promotion de la participation citoyenne dans les Commissions Consultatives Communales dans les domaines de l’aménagement du territoire et de la mobilité, du logement, des aînés, de la culture.
La participation citoyenne est plus qu’un outil de renforcement de la démocratie. Elle permet également d’améliorer la gestion locale, par l’information et la sensibilisation des habitants. Et, en recréant des liens entre les habitants, en les mobilisant autours de projets communs, la participation citoyenne permet d’inverser les spirales de désocialisation, d’isolement et de replis.

 

7. LA CULTURE ET VOUS….

Les activités culturelles, trop souvent associées à de la politique kermesse, ont toujours été le parent pauvre des projets politiques à Grâce-Hollogne.

ECOLO propose une vraie politique culturelle par :

  • La construction d’un centre culturel géré par une asbl ;
  • La construction d’une nouvelle bibliothèque connectée nouvelles technologies ;
  • Le mise en place d’une vraie commission culturelle permettant un vrai dialogue avec le monde associatif ;
  • La décentralisation des fêtes de Wallonie et leur organisation en partenariat avec les associations de quartier pour faire la fête dans les 4 coins de la commune ;
  • La Promotion des artistes locaux à travers des événements.

8.LES JEUNES ONT UNE PLACE DANS NOTRE COMMUNE

Dans notre commune, les jeunes n’ont guère d’autre endroit que la rue pour se retrouver et se divertir.

Il nous faut leur donner une place de choix dans les politiques communales.

ECOLO propose de :

  • Créer des espaces de rencontre et des maisons de jeunes ;
  • Mettre en place une équipe d’éducateurs de rue pour accompagner les jeunes dans les quartiers ;
  • Créer une « plateforme de réflexion jeunesse » avec les acteurs locaux (associations, police, CPAS, administration communale) ;
  • Collaborer avec des AMO (action en milieu ouvert)  pour un travail de proximité dans les quartiers ;
  • Créer une antenne « openado » (province) Grâce-Hollogne pour rencontrer les jeunes en décalage et leurs familles ;

9.LES SENIORS AU PROGRAMME

Parmi les défis que soulève l’allongement de la durée de vie, il en est tout à fait essentiel aux yeux d’ECOLO : celui du logement, de l’isolement et de la mobilité des aînés.

ECOLO propose de :

  • Instaurer un Conseil Consultatif des Aînés pour répondre aux attentes spécifiques de ce public ;
  • Favoriser les rencontres intergénérationnelles pour casser l’isolement des personnes âgées ;
  • Mettre en place un « service senior » au sein de l’administration qui servira de porte d’entrée pour toutes les demandes spécifiques des aînés ;
  • Créer un service minibus à la demande pour rapprocher les aînés des centres commerciaux et de détentes ;
  • Dans le cadre du Plan Communal de Mobilité, accorder une attention particulière à l’accessibilité aux services communaux et aux espaces publics pour les aînés ;
  • Ouvrir des espaces de convivialité pour tirer les personnes âgées de l’isolement ;
  • Développer une politique de maintien à domicile via la mise en place de services de proximité

10.UNE POLICE DE PROXIMITÉ POUR NOTRE SÉCURITÉ

Il est vrai qu’un nombre de citoyens nous aborde sur un sentiment d’insécurité grandissant, saccage du mobilier urbain, propreté des lieux publics, toxicomanie, petites délinquances, etc…. Or, les agents de quartier sont affectés à des tâches administratives et, par conséquent, ne peuvent pas toujours mener des missions de proximité.

A l’instar d’autres communes de la zone de police « Awans – Grâce-Hollogne », ECOLO veut instaurer des Partenariats Locaux de Prévention, afin de développer une collaboration entre les citoyens et la police.

Parallèlement, ECOLO veut instaurer un accompagnement des jeunes par des éducateurs de rue, favoriser la réinsertion socioprofessionnelle et créer des endroits de rencontre dans les quartiers (maison de quartier, maison des jeunes).

11.TOURISME

Nous avons un patrimoine et un artisanat local méconnu du grand publique…

ECOLO veut :

  • Favoriser le tourisme local avec la commission historique et les associations folkloriques ;
  • Travailler à la promotion et au développement de l’artisanat local ;
  • Remettre en l’état les chemins vicinaux et promouvoir l’écotourisme.

12.ENSEIGNEMENT

L’école est bien souvent une institution en vase clos alors que dans le décret missions de celle-ci, il est bien stipulé que l’école doit s’inscrire dans la vie de son quartier, de sa commune et parfois plus largement encore.

 ECOLO veut innover et être l’instigateur de nouvelles initiatives, telles que :

  • L’instauration de journées « Passeurs de mémoire » où les personnes âgées seraient conviées à l’école pour parler d’une thématique en particulier ou libre ;
  • L’organisation de journées « demain je serai … » où des corps de métier seraient invités à présenter leur travail, ce qui peut aider l’enfant à se mettre en projet et donc d’être plus efficace à l’école ;
  • La réalisation de fresques (permanentes ou semi-permanentes) dans les quartiers, par les élèves des écoles, ce qui développera en eux un sentiment d’appartenance au quartier et de fait sans doute un meilleur respect de l’endroit.
  • L’école, c’est l’endroit ou l’on apprend…. Il faut développer chez l’enfant le respect de l’environnement.
  • Ecolo est favorable au développement de l’accueil temps libre (ATL), qui permet l’accueil d’enfants, en dehors des heures scolaires. Cela regroupe un ensemble très diversifié d’activités éducatives, culturelles, sportives, etc. Ses principales fonctions sont sociales et éducatives grâce aux animatrices et animateurs : éveil et développement de compétences (via les jeux, le sport, la découverte de la culture, etc.), création de lien social.

13.LA PETITE ENFANCE

L’accueil de la petite enfance dans notre commune est largement insuffisant face à une demande importante.

ECOLO veut

  • Faciliter l’accueil des enfants avec un handicap ou une maladie chronique en intégration avec les autres enfants ;
  • Apporter un maximum d’information et supporter les initiatives et services soutenant les parents lors d’une naissance ;
  • Donner aux parents en situation précaire les moyens d’élever leurs enfants dans la dignité, notamment à travers le soutien matériel du CPAS ;
  • Privilégier le soutien concret comme la mise à disposition d’heures de travail d’un service d’aides familiales plutôt que des cadeaux de naissance pour les familles qui le souhaitent ;
  • Développer de nouvelles infrastructures d’accueil en collaboration avec le privé ;
  • Jouer un rôle actif pour développer des partenariats entre pouvoir public et le privé.

14.LE SPORT DANS NOTRE COMMUNE

L’activité physique joue un rôle positif en matière de santé.

Les populations moins favorisées ou les personnes âgées sont davantage concernées par le manque de pratique sportive. Toucher ces publics nécessite la mise en place de politiques spécifiques d’incitation au sport.

  • Il importe de lever les barrières financières qui limitent encore l’inscription ou la participation au sein d’un club sportif ou à un stage, ou l’accès à une salle de sport qui reste parfois onéreux ;
  • Favoriser la création d’une régie communale autonome sportive, véritable outil de gestion et de soutien du sport ;
  • Octroyer des aides financières sur la base d’évaluations objectives.

VOICI LE CONTRAT QUE NOUS SOUHAITONS SIGNER AVEC LES CITOYENS DE GRACE-HOLLOGNE. PAS DE GRANDS SLOGANS, PAS D’INVESTISSEMENTS INCONSIDÉRÉS …. NON SIMPLEMENT DES PROJETS POUR UNE AUTRE COMMUNE ET UNE AUTRE POLITIQUE.  UN PROGRAMME QUI SE VEUT PORTEUR DE CHANGEMENT OU LE CITOYEN RETROUVE UNE PLACE DE CHOIX, UN PROGRAMME PROCHE DE VOUS.

 

Share This