Lors de la séance du 22 mai 2018, nous avons interpellés le collège a plusieurs reprises. Maud à interpellé de manière citoyenne le collège sur la problématique du manque d’infrastructures pour nos enfants et particulièrement dans son quartier de Bierset. En voici ci dessous le contenu.

POINT 1.3. INTERPELLATION DU COLLEGE COMMUNAL PAR UN CITOYEN. (REF : BGM/20180522-818.3)
L’interpellant est Madame Maud STASSART, domiciliée en la localité, rue des Aubépines, 3.
Mme STASSART prend place à côté de la table réservée à la presse.
Mme la Bourgmestre faisant fonction rappelle brièvement le prescrit du chapitre 6 du règlement d’ordre intérieur du Conseil communal qui a trait au droit pour le citoyen d’interpeller le Conseil communal.
La parole est ensuite donnée à Mme STASSART. Celle-ci remercie le Conseil communal de bien vouloir l’entendre.

« Je suis un peu la porte-parole d’un groupe de trente personnes qui se sont réunies à plusieurs reprises pour évoquer plusieurs sujets touchant à leur quotidien. Nous voulons signaler le manque d’espace de détente pour les enfants du quartier. S’il existe un agora, force est de constater qu’il ne rencontre pas un vif succès, l’entretien n’est pas assez régulier et l’accès est ouvert aux automobiles ce qui facilite les rassemblements et l’on y retrouve des groupes d’ici et d’ailleurs qui mettent à mal l’endroit. Ils restent très tard en soirée générant des nuisances pour les riverains. L’agora ne cible en plus qu’une tranche d’âge ne correspondant pas aux jeunes enfants.
Sur base de ce constat, il nous apparaît utile de penser à un aménagement d’une aire de jeux plus complète dans le quartier des logements sociaux, sur un terrain qui pourrait être aménagé derrière les rues des Pommiers et des Aubépines. Cet espace ne serait pas isolé et les riverains pourraient y jeter un œil.
L’accès n’est pas praticable en voiture. L’on pensait que cet espace pourrait être fermé à partir d’une certaine heure pour éviter les rassemblements. Cela permettrait de cibler les enfants de 2,5 à 12 ans pour s’épanouir en sécurité.
Notre demande est la suivante : la création d’une nouvelle plaine de jeux est-elle envisageable sur Bierset ? Dans l’affirmative, dans quel délai cela pourrait être mis en œuvre ? Si ce projet pouvait aboutir, les citoyens pourraient-ils y collaborer ? Serait-il par ailleurs possible de valoriser l’agora existant en tenant des remarques précédentes ? Nous souhaitons une collaboration constructive. »
Mme l’Echevine D. COLOMBINI apporte la réponse qui suit :
L’opération « Eté solidaire » sera cette année dédiée à la rénovation de l’agora de Bierset. La demande de lieux communautaires et singulièrement d’espaces de jeux a déjà retenu l’attention du Collège communal et de l’ensemble des élus ici présents. Ainsi, un site de ce type a été inscrit dans le cadre de l’aménagement du site des XVIII Bonniers. A l’approche des échéances électorales, plusieurs formations politiques font écho à ce souhait citoyen et nous nous en réjouissons. Au vu des expériences menées ailleurs, des problèmes de sécurité, de tapage nocturne et de responsabilité communale, nous serons attentifs à assurer la réalisation de ces aménagements urbains avec une réflexion complète sur les conditions d’installation (accessibilité, choix de matériaux durables et leur gestion, …).
Concernant votre projet de création d’un comité de quartier à Bierset, nous avons apporté un appui à la création de ce type de comité et apporterons un soutien à ce projet. En raison des échéances électorales, il est difficile pour une majorité en place de faire des promesses de réalisation de cette aire de jeux, seule la majorité future pouvant y faire droit. Ce qui est important de noter en l’état, c’est : 1. votre souhait d’avoir des espaces de jeux et nous l’avons entendu ; 2. votre désir d’être associé à la décision et nous l’avons entendu.
Un premier pas a en tout cas été fait par la création d’une aire de jeux sur le site des XVIII Bonniers.
Mme STASSART réplique ensuite. Elle souhaite connaître un « timing » de réalisation si la majorité en place était maintenue.

 

 

Rapport du conseil communal 22 mai 2018 CLIQUEZ ICI

Share This